Droit médical Marseille

Suite à une opération, une faute médicale peut donner lieu à des conséquences graves et irréparables. Le cabinet intervient à Nice, Marseille et dans toute la région PACA dans l'ouverture d'une procédure en responsabilité médicale. Votre avocat vous défend devant les juridictions d'Avignon ou de Toulon et est en mesure de vous apporter l'aide nécessaire.

Maître Truffaz est compétente pour intervenir dans les contentieux relevant du droit de la responsabilité médicale à Marseille et dans toute la région Provence-alpes-côte-d'azur. Lorsqu'à la suite d'une intervention chirurgicale vous subissez des conséquences indésirables, voire graves et irrémédiables, vous pouvez faire valoir votre droit à une indemnisation pour préjudice corporel. Ces dommages accidentels peuvent être le résultat de différents facteurs : faute ou erreur médicale, infection nosocomiale, affection iatrogène, contamination transfusionnelle. Bref, un aléa thérapeutique qui aurait pu être évité.

Vous pouvez compter sur Maître Truffaz, votre avocat en droit médical exerçant à Marseille et dans toute la région Provence-alpes-côte-d'azur, à Nice, Avignon et Toulon, pour vous apporter ses conseils et pour vous représenter. Elle vous indiquera, selon les différents facteurs entrant en jeu dans l'erreur médicale dont vous êtes victime, de quelle manière sera mise en œuvre la responsabilité médicale, et surtout quelles seront les conditions de votre indemnisation. Afin de déterminer si vous avez bien été victime d'une erreur médicale, votre avocat en droit médical intervenant à Marseille vous recommandera un médecin conseil auquel vous pourrez faire appel.

Procédures de droit médical :

Votre avocat en droit de la responsabilité médicale exerçant à Marseille, Toulon, Nice et Avignon, Maître Truffaz vous renseignera sur les différentes procédures que le droit médical compte. Selon que vous ayez été opéré dans une clinique privée ou dans un centre hospitalier, les démarches à effectuer ne sont pas les mêmes. Si l'accident médical a eu lieu dans une clinique privée ou dans le cabinet d'un médecin exerçant à titre libéral, il faut s'adresser au Tribunal de Grande Instance. Si le préjudice dont vous êtes victime résulte d'une erreur commise durant votre opération dans un centre hospitalier ou un centre hospitalier universitaire, alors c'est le Tribunal Administratif qui est compétent.

Il est aussi possible depuis mars 2002, suite à l'adoption de loi dite " Kouchner ", de passer par une troisième procédure impliquant les CRCI (Commissions Régionales de Conciliation et d'Indemnisation des Accidents Médicaux). Cependant, les actes de soins en question doivent avoir été effectués après le 04/09/01 et avoir causés des conséquences graves (6 mois d'arrêt de travail ou 24% d'IPP)

Votre avocat en droit médical intervenant à Marseille et dans toute la région Provence-alpes-côte-d'azur vous aidera à faire le choix de la bonne procédure, en adéquation avec votre situation et le préjudice que vous avez subi.

Contact

c